Plaidoyer pour l’avocat

IMG_0655

Je ne sais pas vous mais moi pendant des années j’ai culpabilisé en mangeant mon avocat crevettes sauce cocktail. Pourquoi ?

Parce qu’on m’a toujours dit que ça faisait grossir.

Bon j’avoue que la sauce cocktail, on peut mieux faire question diététique, mais concernant l’avocat, ce que les magazines féminins ont oublié de préciser c’est que : le bon gras c’est la vie  !!! 

Le gras de l’avocat est constitué d’acides gras mono-insaturés, qualifiés de bon gras, passeport santé pour la vie !

Les acides gras insaturés en langage normal c’est quoi ? Ce sont des lipides essentiels pour la santé cardiovasculaire, que nous devons ménager afin de prévenir les maladies liées à un mauvais régime alimentaire.

C’est pour cette raison qu’il n’est pas recommandé de manger trop de viande rouge (pas plus d’une fois par semaine) et de produits laitiers issus de protéines animales comme le beurre ou la crème fraiche, composés de mauvais gras appelés acides gras saturés qui « bouchent » nos artères et peuvent provoquer en cas d’excès : maladies cardiovasculaires, diabète, cholestérol.

IMG_0718

L’avocat est également une source importante de fibres alimentaires, dont la consommation prévient notamment des risques contre le cancer du colon.

Antioxydant, il aide à lutter contre les radicaux libres, ces petites bebettes qui entraînent des dommages lourds à notre organisme comme le cancer

J’espère qu’à cet instant, vous regrettez d’avoir supprimé de votre alimentation cette mine d’or nutritive et que vous allez remédier à ça très très vite.

Un allié minceur et bien être

Lorsqu’il est associé à certains aliments, l’avocat se révèle être un partenaire minceur et bien être efficace.

La règle de base est de ne pas l’associer au cours d’un même repas avec des protéines animales, déjà très riche en lipide et en acide gras saturé (mauvais gras).

Pour remplacer la viande, vous pouvez l’associer par exemple à du riz et des lentilles, combo parfait riche en fer permettant de reconstituer les acides aminés que l’on trouve dans les protéines animales.

Vous pouvez commencer à en donner à bébé dès la diversification alimentaire, en guacamole par  exemple, il va en raffoler.

Il en existe plusieurs espèces, personnellement mon préféré est de loin l’avocat antillais. On le trouve dans les boutiques exotiques et parfois en grande surface (plus en Ile de France).

En bonus; petite astuce pour enlever le noyau sans abîmer la chair.

IMG_0598

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s